CHIFFREZ bordel !

C’est la stupéfaction générale. Des avocats viennent de découvrir que la confidentialité toute particulière que revêtent leurs correspondances n’est qu’un principe de plus qui ne survit pas à la réalité technique d’une interception judiciaire. Merde…

Beaucoup de journalistes, confrontés à la réalité du terrain commencent à utiliser des outils de chiffrement, de protection de la confidentialité des communications. Sauf que tout démontre que la « réalité » du terrain n’a aujourd’hui plus de frontière.

Source: Reflets.

Olivier

Papa d'un petit gars et d'une petite fille :-) Tombé dans l'informatique quand j'étais tout petit. Dans le modélisme hélico et voiture.

Vous aimerez aussi...

Haut